Les Françaises au rendez-vous

Les Françaises, avec leur hargne habituelle, se sont qualifiées avec 2 points pour le tour principal. Source : 20minutes.


Malgré la faible médiatisation de l’évènement, le championnat d’Europe de handball féminin se déroule actuellement en France. Notre équipe de France a présenté de belles choses dans ce premier tour qui s’est conclu mardi soir, avec une très belle victoire contre les Monténégrines. Cette victoire lui permet de se qualifier au tour principal, avec 2 points, comme la majorité des équipes qui y seront présentes. 

Le championnat d’Europe a été lancé par une grosse affiche, France - Russie, le 29 novembre. Ce premier match de la compétition, qui a eu lieu à Nancy, était une revanche de la finale des Jeux Olympiques de 2016 ! Aussi, les spectateurs ont pu voir s’affronter les championnes du monde en titre, les Françaises, et les championnes olympiques en titre, les Russes. 

                       

Le système de l’Euro laisse aux équipes peu de marge d’erreur : en effet, les résultats des deux phases de poules sont cumulés afin de déterminer quelles équipes parviendront en demi-finales. Autrement dit, tous les matchs ont leur importance, et un relâchement peut être décisif. Olivier Krumbholz, le coach de l’équipe de France, souligne donc que « le petit laisser-aller qu’on a parfois ne sera pas possible ». 

 

Une belle entrée en matière des Bleues

Au premier tour de la compétition, les Françaises ont dû affronter de bien belles équipes : la Russie, la Slovénie et le Monténégro. Le groupe B était donc particulièrement imprévisible. 

 

Comme évoqué plus haut, la France a démarré par un véritable choc, celui contre la Russie. Après un match fort en intensité, les Françaises se sont inclinées de peu face aux championnes olympiques, 23-26. Cette défaite ne laissait plus le choix à nos Bleues : gagner les deux prochains matchs !

 

Le deuxième match était vu comme le match le plus simple de ce premier tour : en effet, les Françaises ont affronté la Slovénie, qu’elles sont parvenues à maitriser du début à la fin, pour finalement s’imposer facilement 21 à 30. 

 

C’est alors le dernier match qui allait être décisif, une victoire leur permettant de passer avec 2 points au tour principal, une défaite, avec 0… Mais face au Monténégro, rien n’était joué : les Françaises ont commencé tambour battant cette rencontre en menant 7 à 2 au bout de la dixième minute de jeu. A la mi-temps, le tableau d’affichage donnait huit buts d’avance en faveur des Françaises, avance confortable mais facilement rattrapable par une équipe monténégrine qui ne lâchait rien. Le moment de flottement de la deuxième période, les françaises ne marquant pas pendant plus de dix minutes, a inquiété le public qui a donné de la voix pour pousser nos bleues, ce qui a été payant. La France a fini par s’imposer 25-20, grâce à une Amandine Leynaud en feu et une Estelle Nze Minko exceptionnelle avec un 7/7 au shoot. 



Un deuxième tour prometteur mais relevé

Grâce à cette victoire face au Monténégro, les Françaises accèdent donc au deuxième tour avec 2 points, à l’instar de la Serbie, de la Suède et du Danemark , équipes que la France aura l’occasion de rencontrer très rapidement ! La Russie est en tête de ce groupe I, grâce aux 4 points obtenus lors de ses victoires face aux Françaises et aux Monténégrines. 

 

Trois victoires seraient alors synonymes d’une place en demie finale, ce qui ne laisse pas le choix aux Françaises : elles doivent s’imposer jeudi (6 décembre) face au Danemark, samedi (8 décembre) face à la Suède, et enfin mercredi prochain (12 décembre) face à la Serbie afin d’avoir la maîtrise de leur destin !

 

Rendez vous demain au hall XXL de Nantes pour encourager directement nos Bleues, ou devant nos écrans à 18h ! 

Comments 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Retour à
Se connecter
Format de votre post
Article
Video
Audio