Premier League (20ème journée): Manchester United concède le match nul face à Burnley (2-2)

Spécialiste du Boxing Day et relégué à 13 longueurs du voisin Citizen, Manchester United pouvait et se devait de faire d'une pierre deux coups en cette journée si spéciale du 26 décembre : rappeler son règne historique sur le Boxing Day et maintenir un espoir déjà si faible de pouvoir encore prétendre au titre. Mais Burnley ne l'entendait pas de cette oreille, et les surprenants mais solides 7èmes de Premier League ont longtemps mené au score face aux hommes de José Mourinho avant d'être rejoints dans les derniers instants de la rencontre.


Lingard endosse le rôle de sauveur

Un parfum de Noël enivre le Théâtre des Rêves en cette journée si particulière pour les fans anglais. Quand dans tous les autres championnats les joueurs passent quelques jours auprès des leurs, la Premier League bat son plein et nous offre une journée haletante. Cette année, c'est José Mourinho qui s'est improvisé Père Noël avec un joli cadeau pour les supporters des Red Devils : la première titularisation de Zlatan Ibrahimovic depuis 8 mois en championnat. De retour doucement mais sûrement après sa blessure, son positionnement en soutien de Lukaku s'est montré particulièrement inefficace aujourd'hui. Remplacé à la mi-temps, le suédois s'est avéré impuissant durant les 45 premières minutes de jeu, à l'image d'ailleurs de l'ensemble de ses coéquipiers. Maladroits dans la construction et imprécis dans la dernière passe, les pensionnaires d'Old Trafford se sont heurtés à une équipe de Burnley particuièrement solidaire défensivement et réaliste sur le plan offensif. Après un premier but dès la 3ème minute de jeu inscrit par Barnes, les Clarets ont contenu avec brio les assauts répétés mais souvent précipités des mancuniens. Malgré leur possession du ballon et l'obtention d'un grand nombre de coups de pied arrêtés, les hommes de José Mourinho ne se sont pas montrés assez percutants et dangereux pour tromper la vigilance de Nick Pope, le portier de Burnley. Et cette inefficacité offensive est punie à la 37ème minute par Defour qui double la marque d'un superbe coup-franc qui vient nettoyer la lucarne de David De Gea. 2-0 à la pause, s'en est trop pour le technicien portugais qui procède à un double changement et décide de sortir Rojo et Ibrahimovic, tout deux en difficulté dans cette rencontre et remplacés par Mkhitarian et Lingard. Et c'est le jeune anglais qui parvient enfin à réduire l'écart à la 53ème minute d'une belle Madjer, deux minutes seulement après avoir buté sur Pope auteur d'un arrêt miraculeux. Lingard signe un doublé dans le temps additionnel d'une belle frappe dans le petit filet qui offre le point du match nul aux Red Devils et se transforme en sauveur, bien que le résultat obtenu reste une déception compte tenu de l'écart considérable entre les 2 clubs.


Après une seconde mi-temps de meilleure facture mais qui ne reflète toujours pas l'énorme potentiel du groupe, Manchester United est clairement en perdition ces derniers temps. A l'issue de ce match décevant, les coéquipiers de Paul Pogba voient Chelsea revenir à un seul petit point et offrent l'opportunité à Manchester City de s'envoler davantage en tête du classement. Les joueurs de Burnley consolident quant à eux leur 7ème place avec 6 points d'avance sur leur poursuivant Leicester.

Comments 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Retour à
Se connecter
Format de votre post
Poll
Article
Interview
Video