Serie A (27ème journée): le derby milanais se solde par un match nul (0-0)

Entre deux soirées de Ligue des Champions s'est glissée une rencontre rappelant une époque où le football italien était sur le toit de l'Europe. Dans le cadre de la 27ème journée de Serie A, le stade Giuseppe-Meazza voyait s'opposer l'Inter Milan et l'AC Milan pour le 221ème derby de la Madonnina de l'histoire. Et si le spectacle en tribune ne faiblit pas avec les années, il n'en est pas de même pour celui proposé sur le terrain.


Les années fastes semblent lointaines...

Cette rencontre au parfum historique a sans doute déçu bon nombre de supporters lombards. Si le match débutait pourtant avec une assez grosse intensité au niveau du rythme comme de l'engagement, il s'est peu à peu enlisé dans une opposition peu passionnante et pauvre en occasions. Ainsi, le ballon a sans cesse traversé le terrain des abords d'une surface à l'autre sans qu'aucune des deux formations ne parvienne à se montrer réellement dangereuse. Malgré une frappe de Candreva détournée par Donnarumma à la 18ème minute et un arrêt de Handanovič à la 22ème minute sur un coup-franc de Çalhanoğlu, le seul fait véritablement marquant de la première période est le but d'Icardi finalement signalé hors-jeu à la 38ème minute. Les 22 acteurs regagnent donc les vestiaires après 45 premières minutes assez décevantes au vue de l'ampleur de la rencontre.


La seconde période fut tout aussi insatisfaisante mais vit en revanche un peu plus d'occasions. Après le face-à-face manquée de Cutrone à la 52ème minute, c'est Icardi, à la 57ème minute, qui rate l'immanquable et ne cadre pas sa frappe en étant seul face au but vide. Onze minutes plus tard, Cutrone encore lui marque un joli retourné acrobatique mais voit son but refusé pour une position de hors-jeu. Puis plus rien, jusqu'à une nouvelle grosse occasion manquée par Icardi à la 93ème minute alors qu'il était une nouvelle fois seul face au but.


Un match qui s'achève donc sur un score nul et vierge et qui n'arrange aucune des deux équipes dans la course à l'Europe. Si les Nerazzurris auraient sûrement dû remporter la rencontre en ayant eu les plus franches occasions, ils restent accrochés à la quatrième place du classement et manquent l'opportunité de passer devant l'AS Roma. Les Rossoneri restent quant à eux sixièmes et voient la Lazio prendre six longueurs d'avance.

Comments 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Captcha!
Retour à
Se connecter
Format de votre post
Poll
Article
Interview
Video