Ligue des Champions (1/4 de finale) : Liverpool écrase Manchester City (3-0)

D'ordinaire opposés en championnat, Liverpool accueillait hier soir Manchester City pour le compte des quarts de finale aller de Ligue des Champions. Dans un stade d'Anfield gonflé à bloc, les Reds ont rapidement fait pencher la balance en leur faveur dans un des matchs les plus attendus de cette année 2018.


Une grande soirée européenne

Habitué des grands événements, Anfield n'a pas failli à sa réputation. Le fameux « You'll Never Walk Alone » a résonné plus fort que jamais avant cette confrontation face au rival Citizen, et la ferveur de leur public a poussé les Reds vers une prestigieuse victoire.


Fidèle à son style, l'équipe menée par Pep Guardiola débute la rencontre en monopolisant le ballon. Cependant, certaines erreurs techniques mais aussi tactiques apparaissent dès les premières minutes, et les Sky Blues sont rapidement punis par Mohamed Salah. A la 12ème minute, ce dernier avance seule jusqu'à la surface puis transmet le ballon à Firmino qui voit sa frappe repoussée par Ederson ; mais après un léger cafouillage, le ballon revient dans les pieds de l'égyptien qui ne se prive pas pour fusiller le portier brésilien à bout portant et signer son 38ème but de la saison en 43 rencontres. Plus combatifs et plus rapides dans les transitions, les hommes de Klopp font le break à la 20ème minute par l'intermédiaire d'Oxlade-Camberlain qui décoche une frappe surpuissante à 20 mètres. Après ce second but, les joueurs de Manchester City ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes et ne parviennent plus à poser le pied sur le ballon. Liverpool impose son rythme et prend le contrôle de la rencontre, avec notamment des latéraux très en vue qui viennent apporter le surnombre lors des phases offensives tout en se montrant très solides défensivement. Cette qualité de jeu des Reds est une nouvelle fois récompensé à la 31ème minute avec Salah qui délivre sa 13ème passe décisive de la saison pour Mané qui trompe Ederson de la tête. Manchester City a la tête sous l'eau dans cette rencontre et la première frappe légèrement dangereuse des Citizens intervient à la 46ème minute par l'intermédiaire d'Otamendi qui croise trop sa frappe puissante. Liverpool se montre une nouvelle fois menaçant deux minutes plus tard lorsque Van Dijk ne cadre pas sa tête sur un coup-franc de Mohamed Salah.


Les deux équipes quittent la pelouse après une première période haletante et une leçon de réalisme des Reds. De son côté, Pep Guardiola ne semble pas avoir trouvé la solution sur le plan tactique et ne peut que constater le manque d'implication de ses joueurs, à l'image d'un Gabriel Jesus ou d'un Leroy Sané complètement transparents.


Manchester City montre de meilleures intentions dès le début de la seconde période. Les Sky Blues accélèrent le rythme, notamment grâce à Sané qui tente de rattraper sa première période décevante, mais montrent toujours trop d'imprécisions techniques. De son côté, Liverpool se contente à présent de gérer la rencontre après avoir créé l'exploit en première mi-temps, et laisse City attaquer. Mais les coéquipiers du français Laporte se heurtent à un bloc très regroupé et particulièrement solide, ne parvenant pas à le prendre à défaut. Malgré plusieurs tentatives, les combinaisons mancuniennes sont inefficaces et manquent de rythme pour mettre en danger une défense impériale. Jusqu'au coup de sifflet final, la possession du ballon de Manchester City reste stérile ; l'entrée en jeu de Strerling, enfant de la maison liverpuldienne, n'y change rien et les Citizens finissent le match en ne cadrant aucun de leurs onze tirs. En ayant le ballon durant 62% du temps, les joueurs de Guardiola se sont montrés bien trop imprécis pour espérer réduire la marque.


Considérés comme parmi les favoris de la compétition, les chances de qualification de Manchester City sont désormais très minces, et les pensionnaires de l'Etihad Stadium devront montrer un tout autre visage le 10 avril pour maintenir leur maigre espoir en vie. De leur côté, les Reds ont déjoué tous les pronostics et pourront aborder le match retour avec sérénité. Rendez-vous mardi prochain pour connaître l'issue de cette double confrontation déjà historique.

Comments 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Captcha!
Retour à
Se connecter
Format de votre post
Poll
Article
Interview
Video