BORDEAUX – MONACO, 11e journée de Ligue 1 : 0-2. Monaco fait le job !

Il fallait gagner ce soir pour Bordeaux, qui restait sur une contre performance. Emmenés par Malcom, seul véritable atout offensif de l’équipe, les Girondins ont finit par s’incliner 2-0 au Matmut Atlantique...


Le contexte d’avant match

Après un match raté face à Amiens perdu 1-0 samedi dernier, les Bordelais, rappelés à l’ordre, se devaient de se reprendre en main aujourd’hui à domicile. Leur adversaire Monaco, second au classement, restait sur une victoire 2-0 face à Caen, et souhaitait s’imposer pour réduire l’écart au classement avec Paris (+7). Ainsi, toujours en l’absence majeure de Falcao, Baldé a été désigné pour être titulaire en pointe de l’attaque. Dans un 4-2-3-1, Tielemans est positionné derrière lui ; Moutinho et Fabinho sont au milieu. 

Côté des girondins, Jocelyn Gourvenec a effectué quelques changements par rapport au match contre Amiens. Kamano est titulaire côté gauche de l’attaque, Malcom côté droit. Vada intègre le milieu de terrain, Sabaly le couloir droit en défense. 

Les compositions d’équipe :

BORDEAUX           4-3-3 

MONACO              4-2-3-1

G : Costil

G : Subasic

D : Sabaly

D : Raggi (c)

D : Toulalan (c)

D : Glik

D : Lewczuk

D : Jemerson

D : Pellenard

D : Jorge

M : Vada (CJ)

M : Fabinho

M : Lerager

M : Moutinho

M : Sankharé

A : Lopes

A : Malcom

A : Tielemans 

A : De Préville

A : Lemar

A : Kamano

A : Balde

R : Mendy (CJ)

R : Jovetic

R : Plasil

R : Diakhaby

R : Cafu

R : Boschilia


Le film du match

  • 1ère mi-temps 

Il est 17h quand Anthony Gautier siffle le coup d’envoi et que Bordeaux engage. Ceci dit, c’est Monaco qui va se montrer en premier dangereux par l’intermédiaire de Fabinho dès la 6e minute de jeu. Deux minutes plus tard, c’est Thomas Lemar qui s’illustre d’une frappe qui rase le poteau de Costil. Six minutes plus tard, De Prévillle déclenche la première frappe du match pour son équipe, sortie néanmoins par Subasic. L’ancien attaquant de Reims et de Lille n’a toujours pas ouvert son compteur but depuis son arrivée à Bordeaux ! Les deux équipes tentent, mais manquent de précision et de réalisme. Malcom est très en vue, de part ses nombreux déplacements et ses accélérations : c’est lui qui rythme le jeu bordelais. Baldé touche quant à lui peu de ballons.


  • 2e mi-temps 

Au retour des vestiaires, aucun changement est à noter. 

À la 56e, sur une récupération de balle de Jorge, Keita Baldé marque et ouvre le score dans un match qui était, jusque là, plutôt moyen.

Incapables de se procurer de réelles occasions, Thomas Lemar part seul dribbler les défenseurs adverses pour frapper et marquer le deuxième but pour l’ASM (65’). 

À un quart d’heure de la fin du match, Malcom est encore une fois le seul danger pour Monaco. Le brésilien frappe mais son tir n’est pas cadré. De là, Bordeaux va pousser et multiplier les offensives, sans rien donner. 

Petite frayeur tout de même à la 82e lorsque Jovetic, qui remplace Baldé, touche son premier et enroule une frappe qui passe de peu à côté. 

Au final, Bordeaux s’incline sans avoir marqué depuis plus de 220 minutes ! Victoire monégasque donc, 2-0. Sans briller de manière remarquable, les joueurs ont fait le travail nécessaire.


Quatre matchs sans gagner et deux défaites d’affilée : Bordeaux confirme sa méforme actuelle. Les hommes de Jardim quant à eux se rapprochent du PSG et creusent l’écart avec Nantes.

Comments 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Captcha!
Retour à
Se connecter
Format de votre post
Article
Interview
Video