Le mauvais choix de l’équipe Sunweb…

Bilan de l'équipe Sunweb sur la Vuelta après avoir viré Warren Barguil...


La vuelta à pris fin sur le beau doublé de Christopher Froome qui remporte le Tour et donc la Vuelta la même année, comme Bernard Hinault en 1978 et Jacques Anquetil en 1963.

Quand à l’équipe Sunweb, elle place un coureur à la 4ème place au pied du podium, en la personne de Wilco Keldermann. Bien que cette place soit très honorable, il faut savoir que le coureur Néerlandais fait partie comme Uran et Quintana entre autres, de la caste des suiveurs, les « suceurs de roues » dans le jargon cycliste.

Après l’éviction surprise de Warren Barguil à l’issue de la 7ème étape, on s’attendait à voir naître un nouveau champion chez Sunweb, puisqu’ils pouvaient se passer des services du Breton…

Hors, pas une seule victoire d’étape, pas une seule attaque de la part du Hollandais, pas un maillot distinctif, et même pas une échappée d’un coéquipier sur les deux dernières semaines de course, lesquels ont peut-être été ébranlés de voir un de leur leader éjecté avec tant de  légèreté par leur direction.

Le Hollandais s’est contenté de toujours rester dans les roues de l’équipe SKY. On ne l’a jamais vu tenter de suivre les attaques de Nibali, Zakarin, Lopez Moreno, ni même d’Alberto Contador que l’on a pu voir à l’assaut des sommets chaque journée montagneuse. Ah ! Si ! Par deux fois il a fait un petit sprint pour aller quérir quelques secondes de bonifications après avoir bien profiter du travail des autres. Légal, mais pas très moral comme dirait nos élus à l’assemblée !

Avec le Warren Barguil que l’on connaît, on aurait vu le maillot Sunweb dans les échappées et sans doute remporter une belle étape, sans compter qu’ une place dans les 7 premiers était largement à sa portée...A noter quand même la belle seconde place de Wilco Kelderman lors du contre la montre... là où les Directeurs Sportifs n’ont pas besoin d’intervenir.

Drôle de stratégie des DS de Sunweb qui nous avaient habitués à bien mieux. Après Tom Dumoulin qui s’est battu jusqu’au dernier jour pour glaner le maillot rose du Giro et 2 étapes, Warren Barguil et Matthews qui ont ramené les tenues de meilleur grimpeur et meilleur au points et 2 grandes étapes chacun sur le Tour de France, l’équipe Sunweb à cette fois opté pour le maillot de la transparence...Vous ne connaissez pas ? C’est celui qui fera dire au public dans un mois : ‘‘Ah bon !, Sunweb a fait le Tour d’Espagne ?’’

Espérons que cette équipe ne continuera pas dans cette voie, sinon le pauvre Tom Dumoulin va regretter son Tour de france de l’an prochain avant de l’avoir commencé.

Au regard du public, la 4ème place de Wilco Kelderman paraît bien fade. Il préfère de loin la dixième place de Warren Barguil et son tempérament  combatif !

Comments 2

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bravo pour votre article et votre belle analyse, vous faites plaisir à beaucoup de Supporters de Warren qui a été sanctionné par son équipe de façon disproportionnée. Depuis ses débuts chez ARGOS-SHIMANO et jusqu’à aujourd’hui chez Sunweb, Warren s’est toujours trouvé esseulé en Montagne dans les grands tours et il s’est toujours débrouillé tout seul sans coéquipier pour l’aider. Il faut aussi savoir que dans les projets 2018 de SUNWEB, Warren devait aussi être le coéquipier de luxe de TOM DUMOULIN désigné Leader pour l’équipe!!! Alors pas de regrets à avoir pour Warren !!!

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Captcha!
Retour à
Se connecter
Format de votre post
Article
Interview
Video