Le gainage


Vous souhaitez transformer votre corps ; par le gainage, vous façonnerez votre cocon comme une enveloppe protectrice et à l’image du papillon, dans un nouveau corps, vous croquerez votre nouvelle vie physique.

Intérêts

Les exercices de gainage n’ont qu’un aspect esthétique mineur, mais en revanche, ils permettent de prévenir les maux de dos provoqués par un travail de bureau et les heures passées assis sur une chaise.

Ainsi, il s’avère utile pour améliorer la posture générale du corps dans la vie quotidienne.

En quoi consiste le gainage ?

Il  permet à votre corps de disposer d’une enveloppe solide permettant de stabiliser l’ensemble des articulations lors du mouvement.

C’est aussi l’occasion de transformer la carapace qui vous enveloppe actuellement en une carapace tonique

D’un point de vue biomécanique, être gainé est également un outil essentiel à la transmission des forces lors du mouvement. En effet, une force se transmet d’autant mieux que le support sur lequel elle est transmise est solide.

Quand effectuer les exercices ?

En tant qu’exercice stabilisateur et de renforcement des muscles, il n’est pas nécessaire de réaliser un échauffement avant de commencer le travail de gainage

Vous pouvez donc réaliser le travail de gainage avant ou pendant une séance d’entrainement.

Comment procéder ?

Les 5 sens du gainage
VentralOblique droitOblique gaucheDorsalLombaire

Nombre de répétitions

Maintenir l’exercice stabilisé, c’est à dire, en position de travail durant : 15s / 20s / 30s / 45s / 60s avec à chaque fois 30s de repos entre chaque période de travail.

Pratiquer ces exercices durant un minimum de 15 à 20 minutes.

Si le temps de travail ne peut dépasser 20s, dans ce cas, vous devez refaire l’exercice sur des bases inférieures (exemple : 10/15/20/15/10) puis au fil des jours essayer d’augmenter le temps de maintien.

Quoi qu’il en soit, le temps de travail est personnel mais veillez à respecter un temps de repos fixe d’une trentaine de secondes.

Où ?

Rien de plus simple, il vous suffit de disposer d’un espace de votre taille au sol.

Pour le confort, munissez-vous d’un tapis de sol. Et à moins de disposer d’un regard extérieur pour vous donner un retour sur vos postures, placez-vous devant une glace.

Le miroir vous sera utile afin d’éviter les positions où le bassin serait en antéversion (cambrure lombaire).

Le tapis de sol en dehors de son utilité de confort, vous permettra de rester concentré exclusivement sur le mouvement et non sur la douleur du poids de votre corps sur les coudes si vous pratiquez sur du carrelage.

Une tierce personne, vous motivera et vous corrigera lors de sa phase de récupération et vice et versa avec vous.

 

Comments 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Captcha!
Retour à
Se connecter
Format de votre post
Poll
Article
Interview
Video