La technique en natation


Vous voulez apprendre à nager… cet article ne vous suffira pas !!!

Soyez-en sûr, adressez-vous directement à un professionnel qui pourra vous observer et vous corriger directement.

Ce que je vous propose est une aide, un support théorique pour vous permettre de reprendre l’activité physique par le biais de la natation.

Aspect théorique de l’apprentissage

Corps flottant

La flottaison est liée au principe d’Archimède qui stipule qu’un corps immergé reçoit une poussée, qui s’exerce de bas en haut, et qui est égale au poids du volume d’eau déplacé.

Exercices :
Bras et jambes écartés, le corps à la surface de l’eau maintenir cette position allongée pendant au moins 3 secondes sans que les fesses ni les jambes ne coulent.
Du bord du bassin, sauter dans l’eau en boule, les bras enlaçant les jambes et maintenir cette position de boule pendant au moins 7 secondes…. Regarder ce qui se passe… ou pas !!!
Intérêt :
La flottaison est un élément important du déplacement en natation dans le sens où, si le corps ne flotte pas, il faudra employer une partie des forces propulsives pour se maintenir à la surface de l’eau. La perte en efficacité n’est pas négligeable.

Corps projectile

Cette notion consiste à communiquer au corps dans son entier, des accélérations destinées à compenser les freinages qui sont eux-mêmes réduits à leur maximum. En d’autres termes, le corps doit devenir projectile pour diminuer les résistances et il doit être gainé (rigide) pour la transmission des forces propulsives.

Exercice :
Battements de jambes ventraux ou dorsaux, ressentir et comprendre la phase de gainage grâce à l’intermittence du travail des jambes (6 battements + stop pendant 3s + phase de glisse + recommencer). Facteur de réussite si le corps reste en surface.
Intérêt :
L’image du corps projectile (flèche) reflète deux intérêts majeurs en natation :
  • Un corps dur transmettra les forces exercées sur lui avec un bon rendement.
  • Pour aller vite, le corps doit créer le minimum de résistance à l’avancement.

Corps propulseur

Cette notion consiste en la création de forces permettant au corps de se déplacer. Plus les forces créées seront importantes et dirigées dans le sens opposé au mouvement, plus la vitesse pourra être importante.

Exercice :
Le principe est le même que celui pour le corps projectile mais avec les 6 battements, vous rajouterez 2 coups de bras en crawl et vous marquerez un temps d’arrêt (glisse). Votre réussite dans la propulsion se matérialise par la distance parcourue durant ce temps de glisse.
Intérêt :
Les forces à l’avancement créées par les bras et les jambes, couplées à la rigidité du corps (projectile) permettent au corps de se mouvoir avec efficacité.

L’image d’une barque (corps flottant) fabriquée en bois, par exemple, représente le corps projectile, sur lequel, on rajoute des rames (corps propulseur) qui sont fixées à la barque de manière à rendre l’embarcation efficace pour le déplacement.

 

Comments 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Captcha!
Retour à
Se connecter
Format de votre post
Article
Interview
Video